Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 158
Martine Prouillac nouvelle présidente de l'Académie Julien Sacaze - Académie Julien Sacaze
Martine Prouillac nouvelle présidente de l’Académie Julien Sacaze

Martine Prouillac nouvelle présidente de l’Académie Julien Sacaze

Madame Martine Prouillac a été élue présidente de l’Académie Julien Sacaze pour les années 2021-2022. Elle a adressé un message aux membres de l’Académie.

Permettez moi tout d’abord de vous remercier chaleureusement de l’honneur et de la confiance que vous me faites en m’élisant présidente de notre académie. Je m’emploierai à remplir au mieux cette tâche. 

Permettez moi également d’exprimer le vœu que l’été 2021 nous ramène à une vie normale, ou presque, et que nous soyons débarrassés des masques, des gels et surtout des angoisses liées à la pandémie et à la privation de libertés que nous subissons tous.  

Je tiens à remercier tout particulièrement ceux qui m’ont approchée et proposé de poser ma candidature à cette présidence et tout spécialement notre président de l’exercice précédent, Frédéric Vionne.

Je m’attacherai donc durant ces deux années de présidence à animer la vie de l’académie. L’année 2020 nous a imposé des modes de fonctionnement liés aux contraintes sanitaires de la pandémie. Nous avons en particulier dû quitter la salle de réunion de l’académie dans le musée et nous retrouver dans une salle ouverte au public. C’est à mon avis une bonne chose : cela nous a permis de mieux faire connaître les travaux de l’académie et de ses membres et d’accueillir ainsi un public plus nombreux et extérieur à l’académie. Une telle publicité et la possibilité qu’elle offre de rencontrer un nouvel auditoire devrait être poursuivie et consolidée. Cela ne veut pas dire qu’il faudrait abandonner des réunions réservées aux académiciens titulaires et associés, tout dépend des sujets abordés, certains plus pointus réservés aux académiciens, d’autres plus larges s’adressant à un public moins averti mais non moins intéressé. 

Certains d’entre vous, et je les en remercie vivement, se sont déjà proposé pour des communications et conférences. Mais il serait souhaitable de pouvoir compléter notre programme estival 2021.

Toujours dans un esprit d’ouverture auquel je suis personnellement très attachée, j’envisage, en concertation avec le bureau, la création de « journées pyrénéennes », qui constitueraient un temps fort de la vie de l’académie durant l’été et proposeraient, sur plusieurs jours d’affilée, et sur une thématique pyrénéenne à définir, conférences, communications, voire expositions et projections. 

Pourquoi ne pas imaginer, quand le sujet s’y prête, de tenir certaines de nos sessions dans des lieux du Pays de Luchon autres que la ville de Luchon même.

Je n’oublie pas enfin que nous aurons à organiser en 2022 le centenaire de notre académie et qu’il convient dès maintenant d’y réfléchir.

Autre chantier auquel nous devons nous atteler dans les meilleurs délais : les collections de l’académie déposées au musée du pays de Luchon. Comme vous le savez et cela a été rappelé par le président Vionne, une convention entre l’académie et la Mairie de Luchon, propriétaire des murs du musée, a régi pendant de nombreuses années les relations entre les deux parties et leur rôle respectif vis-à-vis des collections et de leur entretien. Cette convention est caduque depuis 2018 et il nous faut donc très rapidement prendre contact avec la mairie pour négocier une nouvelle convention qui non seulement préserve les intérêts de l’académie et de ses collections mais aussi permette à l’Académie de retrouver, en ne parlant que d’une voix, toute sa place dans le dialogue avec la mairie.

C’est aussi dans ce contexte que nous venons de réactiver le « comité scientifique » qui doit être l’interlocuteur privilégié pour toute question scientifique relative aux collections de l’Académie déposées au musée. Je remercie vivement notre collègue Robert Pujol qui la préside et tous les collègues qui ont accepté d’y participer en y apportant leur expertise.

Quant aux modalités de communication entre nous, mais aussi en direction d’un plus large public, il est possible de les faire évoluer en profitant au mieux des outils de communication actuels : mail, site internet.

Je suis convaincue en effet qu’une association, puisque l’académie Julien Sacaze est une association loi 1901, ne peut vivre que par l’investissement de tous et de chacun et non par la seule action d’un bureau ou de quelques personnes. Le rôle des uns et des autres sera probablement à préciser et fera certainement l’objet d’une prochaine assemblée générale. Mais d’ores et déjà nous avons le devoir de recréer les conditions d’un fonctionnement serein et efficace de l’académie, donc associer le plus grand nombre d’académiciens à la réflexion collective, trouver les moyens d’une communication interne transparente, remettre en pratique le compte rendu régulier des actions et démarches des uns et des autres. C’est, me semble-t-il, à ce prix, qui n’est autre que le mode de fonctionnement de toute organisation démocratique, que nous pourrons, tous ensemble relancer la dynamique de l’académie et faire en sorte qu’elle remplisse tout son rôle dans l’animation de la vie culturelle du pays de Luchon.

Enfin, étant la première femme élue à la présidence de notre académie depuis sa création, qu’il me soit permis d’espérer que je ne serai ni la seule ni la dernière !!

La Présidente

Martine Prouillac

Les commentaires sont clos.