Notice: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 99
Le pyrénéisme - Académie Julien Sacaze
Le pyrénéisme

Le pyrénéisme

Compte rendu de la journée d’étude de l’université de printemps de l’Académie Julien Sacaze, 12 juin 2021

Par une radieuse journée de presque été, la journée d’étude organisée par l’Académie Julien Sacaze s’est déroulée à Valcabrère.

Outre des membres de cette académie, avaient répondu présents à l’invitation lancée par Frédéric Vionne, organisateur de cette journée, des collègues et amis d’autres associations pyrénéennes : Jean Christophe Sanchez, président de la « Société Ramond » et Gérard Raynaud, membre des « Amis du musée pyrénéen de Lourdes ».

Nous les en remercions chaleureusement.

Consacrée au « pyrénéisme », elle a été brillamment illustrée dans une première partie par la présentation par Jean Christophe Sanchez, d’un exposé appuyé par un diaporama fort documenté sur « la conquête des 3000 du Luchonnais ».

https://www.pyreneistes.com/jean-christophe-sanchez – droits réservés

Après un rappel des précurseurs du pyrénéisme dans cette partie de la chaine à partir du XVIII° siècle, Monsieur Sanchez en a présenté les caractéristiques géologiques et morphologiques, puis les débuts de l’ascensionnisme, les guides, leur équipement somme toute assez sommaire et la professionnalisation de la corporation des guides. A partir de cartes, de schémas et de très belles photos avec des prises de vue assez inédites, il a montré comment ces sommets de la chaîne luchonnaise mêlaient dans leurs noms des toponymes d’origine locale et le nom de grands « pyrénéistes ».

La deuxième partie de la journée a été l’occasion pour Gérard Raynaud de nous présenter le récent film réalisée par Laurence Fleury : « Pyrénéisme d’hier et d’aujourd’hui ». Après un rappel des grands noms du pyrénéisme du XIX° siècle essentiellement, le film, à travers de très nombreux témoignages et interviews, aborde la notion, controversée, de « pyrénéisme », pyrénéisme de l’extrême avec l’escalade de parois vertigineuses, pyrénéisme intime des montagnards à la recherche de solitudes préservées qu’offrent encore les Pyrénées, témoignages des grands pyrénéistes vivants et jusqu’à Chamonix, avec les interviews de guides alpins. Sans jamais trancher dans cette controverse sur le « pyrénéisme », le film donne à voir et écouter la variété des approches de tous ces amoureux des Pyrénées.

Une grande et belle journée, pleine d’enseignements et de découvertes et qui a permis de tisser des liens avec les autres grandes sociétés pyrénéennes, liens qu’il nous faudra entretenir et enrichir, notamment à l’occasion du centenaire de l’Académie Julien Sacaze, en 2022.

Ah, j’oubliais l’essentiel : l’incontournable poule au pot sous les frondaisons de la terrasse du restaurant « chez Simone » à Saint Bertrand de Comminges.

Martine Prouillac, présidente de l’Académie Julien Sacaze

Source de la photo mise en avant : Pablo Moratinos (tat), CC BY-SA 2.5 ES https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/es/deed.en, via Wikimedia Commons

Les commentaires sont clos.